Recensione a: S. Ratti, Ecrire l'histoire à Rome. Paris 2009