La Charte arabe des droits de l’homme de 2004 et le droit de religion