La crise économique qui, dès la fin de 2007, a frappé la quasi-totalité de l’économie mondiale a eu des conséquences particulièrement lourdes dans les pays de l’Union Européenne et, surtout, en Italie où le redressement des processus de croissance a du mal, plus qu’ailleurs. La nature des difficultés actuelles n’est pas, pourtant seulement conjoncturelle mais il faut aussi prendre en considération l’expression des limites structurelles des modèles de développement adoptés dès le second après-guerre jusqu’aujourd’hui. Pour arriver à dépasser l’actuelle situation de crise, il faut donc prendre en considération la possibilité d’adopter un modèle de développement différent à celui que cette crise a généré. Pour cela on doit soutenir un important programme de politique économique capable de permettre au système des petites et moyennes entreprises de pouvoir encore produire du travail et des revenus sur le territoire et donc d’éviter les normes de l’homologation et de la compétitivité en tenant compte des coûts de production que, tout au long des dernières décennies, la globalisation a imposé. C’est pour cela qu’une importante opportunité peut se réaliser grâce aux instruments prévus par les politiques sociostructurelles de l’UE pour la période de programmation 2014/2020. L’Italie a une grande chance et peut facilement capter la demande de beauté et de qualité que les pays émergents réclament, une demande toujours plus croissante à un niveau global. On a cherché, donc, de faire des hypothèses, dans le domaine des politiques européennes, de mettre au point et de rendre plus actuel un nouveau modèle de développement fondé sur la production d’un certainbien-être, grâce à la mise en valeur de toutes les ressources possibles.

C’EST LA BEAUTÉ QUI NOUS SAUVERA HYPOTHÈSE D’UTILISATION DES FONDS SOCIO-STRUCTURAUX EUROPÉENS COMME MOYEN POUR LA RÉALISATION, EN ITALIE, D’UN NOUVEAUX MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

CALABRO', Grazia;
2015

Abstract

La crise économique qui, dès la fin de 2007, a frappé la quasi-totalité de l’économie mondiale a eu des conséquences particulièrement lourdes dans les pays de l’Union Européenne et, surtout, en Italie où le redressement des processus de croissance a du mal, plus qu’ailleurs. La nature des difficultés actuelles n’est pas, pourtant seulement conjoncturelle mais il faut aussi prendre en considération l’expression des limites structurelles des modèles de développement adoptés dès le second après-guerre jusqu’aujourd’hui. Pour arriver à dépasser l’actuelle situation de crise, il faut donc prendre en considération la possibilité d’adopter un modèle de développement différent à celui que cette crise a généré. Pour cela on doit soutenir un important programme de politique économique capable de permettre au système des petites et moyennes entreprises de pouvoir encore produire du travail et des revenus sur le territoire et donc d’éviter les normes de l’homologation et de la compétitivité en tenant compte des coûts de production que, tout au long des dernières décennies, la globalisation a imposé. C’est pour cela qu’une importante opportunité peut se réaliser grâce aux instruments prévus par les politiques sociostructurelles de l’UE pour la période de programmation 2014/2020. L’Italie a une grande chance et peut facilement capter la demande de beauté et de qualité que les pays émergents réclament, une demande toujours plus croissante à un niveau global. On a cherché, donc, de faire des hypothèses, dans le domaine des politiques européennes, de mettre au point et de rendre plus actuel un nouveau modèle de développement fondé sur la production d’un certainbien-être, grâce à la mise en valeur de toutes les ressources possibles.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11570/3054772
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact