Une entretien avec Maria Stella Barberi, a cura di Alain Valader