1. Maria Gabriella ADAMO, En marge d’une réédition de La Justesse de la langue françoise de l’Abbé Girard (1718), in « Le Français moderne. Revue de linguistique française », La synonymie en questions. Echanges entre les époques, dir. Fr. BERLAN, D. BOUVEROT, 1, 2007, pp. 15-40 . Cet article (tiré d’un Séminaire tenu à Paris IV-Sorbonne dans le cadre du GEHLF) illustre les raisons et les modalités de l’édition que j’ai donnée (Schena-Paris, Didier, 1999) de La Justesse de la langue françoise […] de l’Abbé Gabriel Girard, ouvrage qui s’avère fondamental dans l’évolution de la Synonymie aussi bien au niveau théorique que dans ses démarches pratiques. Par ce traité paru en 1718, qui devance donc chronologiquement d’autres oeuvres lexicographiques, Girard inaugure la lignée de la Synonymie distinctive, ou de choix (Auroux), axée sur le rapport identité/différences, ou idée principale/idées accessoires. En outre, tout en proposant une pratique discursive qui renvoie à la culture, à la mondanité et à l’esthétique conversationnelle de la Régence, La Justesse anticipe quelques principes et procédures qui seront fonctionnels dans le ‘devenir’ de la linguistique et de la lexicographie : critère synchronique, notions de contexte, de valeur et de système, énoncés comparatifs, articles à entrée multiple, exemples définitionnels. Notamment, c’est encore de l’idéologie de la ‘Justesse’ du Mot que la production lexicographique actuelle continue de se réclamer, révélant la persistance du ‘synonymiste’ Abbé Girard.

En marge d'une réédition de «La Justesse de la Langue françoise» (1718) de l'Abbé Gabriel Girard

ADAMO, Maria Gab
2007-01-01

Abstract

1. Maria Gabriella ADAMO, En marge d’une réédition de La Justesse de la langue françoise de l’Abbé Girard (1718), in « Le Français moderne. Revue de linguistique française », La synonymie en questions. Echanges entre les époques, dir. Fr. BERLAN, D. BOUVEROT, 1, 2007, pp. 15-40 . Cet article (tiré d’un Séminaire tenu à Paris IV-Sorbonne dans le cadre du GEHLF) illustre les raisons et les modalités de l’édition que j’ai donnée (Schena-Paris, Didier, 1999) de La Justesse de la langue françoise […] de l’Abbé Gabriel Girard, ouvrage qui s’avère fondamental dans l’évolution de la Synonymie aussi bien au niveau théorique que dans ses démarches pratiques. Par ce traité paru en 1718, qui devance donc chronologiquement d’autres oeuvres lexicographiques, Girard inaugure la lignée de la Synonymie distinctive, ou de choix (Auroux), axée sur le rapport identité/différences, ou idée principale/idées accessoires. En outre, tout en proposant une pratique discursive qui renvoie à la culture, à la mondanité et à l’esthétique conversationnelle de la Régence, La Justesse anticipe quelques principes et procédures qui seront fonctionnels dans le ‘devenir’ de la linguistique et de la lexicographie : critère synchronique, notions de contexte, de valeur et de système, énoncés comparatifs, articles à entrée multiple, exemples définitionnels. Notamment, c’est encore de l’idéologie de la ‘Justesse’ du Mot que la production lexicographique actuelle continue de se réclamer, révélant la persistance du ‘synonymiste’ Abbé Girard.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.
Pubblicazioni consigliate

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11570/1732802
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact