L'hégémonie linguistique du français dans le bassin méditerranéen au tournant des XIXe et XXe siècles